Où en êtes-vous sur la facture électronique ?

Classé dans : Non classé | 0

Les enjeux sont nombreux et considérables :

  • Moderniser et optimiser les processus achats jusqu’au paiement,
  • Contribuer à la performance achat en diminuant les coûts de gestion
  • Améliorer les conditions de vie des entreprises.

Le secteur public se veut exemplaire en prévoyant sa mise en place progressive de 2017 à 2020 dans l’ordonnance
n°2014-697 du 26 juin 2014. Ainsi il est laissé plus de temps aux petites structures PME et TPE qui devront à partir de 2019 et 2020 rejoindre obligatoirement les rangs des grandes entreprises et des entreprises à taille intermédiaire.

Certes les échéances sont lointaines mais les dispositions sont accessibles dès maintenant. Les bénéfices de la facturation électronique peuvent en effet profiter aux entreprises sans attendre les échéances.

L’accès à la commande publique, l’un des principes fondamentaux, se voit ainsi renforcé par ce dispositif qui réconciliera les fournisseurs du secteur privé avec les acheteurs publics. Oser répondre à un marché public sans risquer de mettre en péril sa trésorerie est désormais possible. Les acheteurs publics ne devraient plus être de mauvais payeurs avec l’accélération du traitement des factures et donc par la même occasion vont pouvoir faire valoir la diminution leur délai de paiement.

Les marchés publics deviennent une réelle opportunité, il convient de s’y intéresser et de porter une attention toute particulière à la facturation électronique d’autant que cette obligation sera certainement étendue aux relations interentreprises. La loi Macron du 6 aout 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, s’inscrit en effet dans la même logique.

Pour en savoir plus, il vous est possible de suivre une formation sur la facturation électronique le 18 novembre prochain à Paris :

10% de réduction si plus d’un participant, 20% de réduction si plus de 2 participants quelque soit la provenance des participants.

http://e-process-achatpublic.fr/conseil-ha/contact/ ou

contact@e-process-achatpublic.fr

Laissez un commentaire